Dans cet article je vais vous montrer comment créer une stratégie marketing pour votre site web au moindre coût.

Lorsque l’on veut communiquer sur le web, on est motivé pour plusieurs raisons :

  • Je veux que mes clients me trouvent sur Internet.
  • Je veux communiquer sur mes activités ou prestations.
  • Je veux acquérir de nouveaux clients grâce aux résultats de recherche de Google et autres moteurs de recherche.

Vous avez de nombreuses façons de communiquer sur Internet, plus ou moins coûteuses en temps et argent : blog, Facebook, Twitter, Instagram, Google Business, site web. Heureusement, aucun de ces choix n’exclut les autres. Mais dans la vie de tous les jours, avec du temps et du budget limités, on ne peut pas toujours tout faire.

Que vous choisissiez l’une ou plusieurs pour votre stratégie marketing, il vaut mieux le faire en connaissance de cause et le faire le mieux possible. En fonction de votre choix, vous aurez des exigences différentes, vous toucherez certaines types de personnes et pas d’autres, vous devrez adapter votre discours au format donné (réseau social, blog, site web). Les techniques pour l’acquisition de nouveaux clients ne seront pas les mêmes.

Je vais vous parler du choix par excellence et de ma spécialité : la création d’une stratégie marketing pour votre site web.

Comment créer une stratégie marketing pour votre site web
Un guide pratique sur comment créer une stratégie marketing pour votre site web au moindre coût et en 5 étapes.

Comment créer une stratégie marketing pour votre site web

Indépendamment de votre budget pour la création de votre site, il est impératif de réfléchir sur votre stratégie webmarketing.

Voici 5 conseils pour bien mener la création de votre site web :

1e étape : Définir objectif et cible

1. Définir objectif et cible

Posez-vous ces 3 questions :

  1. Pourquoi faire un site ? Pour acquérir de nouveaux clients, pour présenter mes prestations, pour créer ou renforcer mon image de marque, etc.
  2. Quelle est la cible ? Entreprises, collectivités, organisations, entrepreneurs, enseignants, particuliers, etc.
  3. Quelle est la force de mon business face à mes concurrents ? Une approche de proximité, d’expertise, de qualité, etc.

Les réponses à ces questions vont vous permettre de définir vos objectifs et de résumer en quelques mots votre activité. Vous pouvez travailler sur un brouillon de baseline, c’est à dire, en une phrase : vous êtes qui ?

Pensez à vos clients ! L’expérience utilisateur ou UX est une stratégie qui met l’utilisateur au centre de votre produit. À un certain haut niveau, les sociétés à grands budget feront des enquêtes sur le terrain, avec des ressources d’obtention de données et leur analyse, avec des cabinets et experts en UX design.

Pas d’inquiétude si vous avez peu de temps ou de budget !

Nous ne sommes pas dans la vieille école qui parle de segment marketing. Il s’agit plutôt de compétences et de contextes. Identifiez 3-5 types de clients et 3-5 de vos compétences en rapport entre elles pour définir la spécialité de votre produit. Votre site doit développer exclusivement ces contenus. Restez simple et direct.

Rappelez-vous : dans cette étape, vous devez avoir défini votre raison d’être. Faites un brouillon de baseline en quelques mots. Elle doit être simple et facile à comprendre.

2e étape : Analyser votre concurrence.

2. Analyser la concurrence

Le benchmarking est une étape cruciale dans votre création de stratégie web !

Faites une recherche de vos concurrents :

  • Notez ce qui vous plaît, ce qui ne vous plaît pas. Autant à propos de leur contenus que de leur webdesign, couleurs, logotype.
  • Regardez comment sont-ils positionnés sur Google (grâce à une certaine page d’accueil, un article de blog ?).
  • Décortiquez leur modèle d’entreprise ou business model et demandez-vous si vous pouvez faire mieux.
  • Pensez pas à vos qualités qui vous démarquent des autres.

Analysez la demande sur Internet avec un étude de mots clés. Avec par exemple l’outil Key Planner de Google.

  • Le concept : on cherche des mots clés reliés au terme principal.
  • Le résultat : on liste les mots clés reliés les plus recherchés. Ils ne seront pas toujours liés à notre contexte. Basé sur nombre moyen de recherches mensuelles pour les 12 derniers mois en France, à Bordeaux, etc.
  • La conclusion : on pioche les mots qui nous concernent, et on s’inspire de ces mots pour écrire nos contenus en rapport avec le sujet. Ce sont des suggestions; à nous de faire le choix pertinent !

Par exemple :

Suite à une recherche sur les mots clés qualité de vie au travail, l’outil nous propose des termes en rapport avec ces mots. On sélectionne santé, burn out, et harcèlement moral. On pourra faire en sorte de développer notre futur texte sur la qualité de vie au travail autour de la santé, le burn out, et le harcèlement moral.

Rappelez-vous : Ils peuvent encore être modifiés mais dans cette étape vous aurez défini votre business model et baseline. Vous aurez noté les meilleures idées sur la manière de transmettre votre message, au niveau visuel et écrit grâce aux mots clés.

 

3e étape. Analyser le marché.

Pourquoi rayer cette mention ? Étudier le marché fait partie des bonnes pratiques mais soyons réalistes… avez-vous envie de faire des fiches Excel ? est-il vraiment nécessaire ? C’est compliqué, c’est abstrait, c’est ennuyeux ! Dans mon expérience, même à des grandes échelles avec des sites à fortes audiences, il faut se lancer et tester sur le terrain. Vous avez une passion, vous en faites votre travail, allez droit au but.

 

3e étape : Faire un bon Webdesign.

3. Faire un bon webdesign.

On démarre la création du site ! La partie la plus excitante, puisque l’on va enfin donner forme à notre stratégie web :

  1. Éventuellement avec un brouillon ou mockup. Notamment grâce à des logiciels (wireframe) comme Moqups ou Balsamiq, même si le vieux cahier papier peut toujours servir…
  2. Avec une très belle maquette web. Grâce à une bonne expertise et à des logiciels comme Sketch pour Mac, ou Photoshop pour Mac et Windows, par exemple.
Un mockup des réflexions réalisées à l'avance.
Un mockup avec un bon condensé des réflexions réalisées précédemment… c’est un bon 1er pas…
Une maquette de webdesign sur Photoshop (Work in progress!)
…et 2e pas ! La maquette du webdesign réalisée sur Photoshop.

Cette étape est délicate et celle qui me passionne le plus. Le mockup va placer les mots, le message principal et l’ordre dans lequel on transmet les messages secondaires dans la page d’accueil et autres pages principales. La maquette web va mettre la couleur, la typographie et l’esthétique de votre marque. Le résultat est un condensé de votre stratégie bien réfléchie lors des étapes précédentes.

Dans votre nouvelle identité graphique, vous allez visualiser : vos valeurs, votre force et votre message. Tout ceci devra être représenté par l’intégralité de votre interface utilisateur.

Une fois que votre identité est définie grâce à votre merveilleuse maquette de page d’accueil, vous allez passer à l’action et transformer la maquette en site web. Cette étape est appelée intégration.

N’oubliez pas que votre site devra être responsive. C’est à dire, il sera lisible, beau et fonctionnel dans tous les dispositifs (tablette ou smartphone).

Vous pouvez penser à réaliser des tests sur votre futur site web, par exemple : 2 pages d’accueil différentes (AB testing), analyser le taux de personnes qui réalisent une action donnée (par exemple le taux de personnes qui s’inscrivent).

Rappelez-vous : gardez un message simple et beau en page d’accueil, soyez responsive, rendez la conversion facile (inscription simple, contact accessible…).

 

4e étape : Réaliser un référencement naturel SEO.

4. Réaliser le référencement naturel.

Le référencement naturel SEO (Search Engine Optimization) est un ensemble de techniques qui optimisent les pages de votre site web pour apparaître dans les résultats naturels de recherche dans les moteurs de recherche.

Lorsque l’on intègre les contenus et les images à votre site web, vous êtes indéniablement en train de travailler sur le référencement naturel de votre site.

Les moteurs de recherche comme Google peuvent sembler obscurs et inatteignables. Ce n’est pas tellement comme ça (oui, quand même un peu). Sur le principe il suffit d’être cohérent, de transmettre un message clair et d’écrire sur son activité et ses clients. Le reste arrivera naturellement, comme le terme “référencement naturel” l’indique. Votre contenu permettra à Google de comprendre qui vous êtes et que vous faites.

Cependant, la concurrence est rude et nous voulons faire le mieux possible ! Il vaut mieux suivre quelques principes pour tirer le plus grand profit du potentiel de votre site web.

Il existe 2 critères pour aborder le référencement, les critères on-page et les critère off-page. Les critères on-page ce sont des techniques que l’on applique sur votre site et ses contenus directement. C’est basique pour un référencement de qualité.

Il est indispensable de réaliser un travail de fond pour un référencement naturel SEO on-page :

  • Contenu contextuel et éditorial.
  • Utilisation et densité des mots clés.
  • Architecture du site et structure des liens internes, facilités grâce à WordPress.
  • Insertion des mots clés dans nom de fichiers d’image.
  • Balises META titre et description de chaque page. Plus l’attribut ALT des images et les balises titre et description des images.
  • Vitesse de chargement des pages. Notamment grâce à l’optimisation du cache du site et des images.
  • Robots.txt et Sitemap pour faciliter l’indexation du site par les robots de recherche.
  • Version mobile et tablette (responsive).

Les résultats n’arrivent pas du jour au lendemain mais si vous suivez ces techniques, à terme pour obtiendrez du trafic qualifié par référencement naturel.

Rappelez-vous : contenu, contenu, contenu. Plus d’informations (mots clés) vous intégrez intelligemment, mieux c’est : titre de page, description de page, description des images, textes détaillés et bien présentés…

5e étape. Aller plus loin !

5. Aller plus loin !

Une fois votre identité et communication web sont créés, concentrez-vous sur votre activité. La qualité de votre travail et la satisfaction de vos clients sont vos priorités. Lorsque vous avez l’occasion, prenez un peu de recul et décidez votre prochaine étape !

La veille de votre stratégie marketing pour votre site web continue et les outils principaux sont :

  • Installation d’un système de suivi comme celui proposé par Google Analytics. Pour faire un suivi de votre audience, son acquisition et son comportement sur votre site.
  • Ouvrir un compte dans Google Business et remplir correctement la fiche.
  • Obtenir des liens depuis d’autres sites en rapport avec le vôtre (backlinks). Par exemple, un annuaire spécialisé dans l’activité, un blogueur qui parle des activités liées à celles de votre site.
  • Mise à jour des contenus du site, agenda…
  • Mise à jour régulière et de qualité du blog. Il est conseillé d’écrire 1 000 mots par article, au moins 1 fois par mois (l’idéal est plusieurs par semaine, mais il faut avoir les ressources !). Positionnez-vous comme un expert dans votre métier grâce à vos articles. Côté clients, ça renforce votre image de marque, votre notoriété, et votre crédibilité. Côté SEO, ça augmente la quantité d’information publiée sur votre site, donc plus de chances d’être référencé.
  • Emailing via newsletter rattachée au site et au blog.
  • Création et animation d’une communauté pour fédérer vos clients et renforcer les « ambassadeurs » de votre marque, par exemple via Facebook.

Tout cela prend beaucoup de temps. Vous n’êtes pas obligé de tout faire. Soyez raisonnable :

  • Pensez-vous être en mesure de le faire correctement par vous même ?
  • Avez-vous le temps et la volonté pour ce faire ? Sachant que vous devez surtout penser à faire bien votre business.
  • Si c’était à choisir parmi ces outils, lesquels feriez-vous ?

Vous pouvez considérer engager une agence ou un freelance pour une partie ou la totalité de ces activités. Un community manager se chargera de l’animation des communautés, un copywriter pourra écrire vos newsletters et articles de blog, etc.

Conclusion

Comment créer une stratégie marketing pour votre site web
Un guide pratique sur comment créer une stratégie marketing pour votre site web au moindre coût et en 5 étapes.

Je vous ai montré dans ce guide pratique comment créer une stratégie marketing pour votre site web au moindre coût et en 5 étapes. Souvenez-vous de l’axe principal dans une démarche de stratégie marketing pour votre site web : le client doit être au centre de votre stratégie.

Le contact doit être constant. Ça tombe bien parce que dans la plupart du temps, vous allez être en contact avec vos clients ! Chaque rencontre, chaque réunion, chaque retour, chaque email, ce sont des opportunités pour vous de mieux cerner vos clients.

Les clients évoluent et ainsi doit évoluer votre prestation et votre communication sur votre site web. Grâce au contact avec le client vous serez peut être surpris de ce qu’ils aiment le plus de vous, votre produit ou votre identité graphique.

Cela créera des opportunités pour faire évoluer votre communication sur le web en reprenant ces concepts. Vous renforcez via votre site web ce que vous constatez déjà comme votre point fort. Vous générez des dynamiques !

Lancez-vous, testez, secouez, itérez, rencontrez vos clients, obtenez leurs retours, évaluez.

Avez-vous aimé cet article?

Je suis disponible pour missions freelance, à distance ou dans vos locaux.

Engagez-moi

Article rédigé par Mag Alés

En 1999 j'ai commencé dans le web design et depuis on ne s'est jamais quitté. Je suis designer web & mobile et j’aide les entrepreneurs à communiquer sur le web de manière créative et efficace. Amie des gens et des pixels, graphiste, photographe, web-marketeuse. Actuellement je suis freelance et je dream à mon Agence DREAM à Bordeaux.

Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.